Homme et cheval : partenaires

Ou la coopération "interspécifique"... On entend souvent les gens parler d'"éthologie", de "dominance", de "soumission" sans savoir à quoi cela se rapporte. Les définitions de ces termes figurent dans de nombreux manuels d'éthologie, aussi, il est bien de connaître la signification de la sémentique qu'on utilise...

Peut-on réellement dominer un cheval ? Qu'est-ce que cela suppose ? Quelles en seraient les conséquences ? Voici quelques unes des réponses à ces questions avec bien entendu des explications scientifiques à la portée de tous...

 

Pourquoi distinguer les congénères (les autres chevaux) de l'Humain (vous) ?

Tout simplement parce que nous ne sommes pas des chevaux et ne pouvons donc pas nous considérer comme tel. Oubliez donc les termes de 'dominance' et 'soumission' du cheval. Pensez-vous réellement pouvoir 'dominer' un animal de 500kg en moyenne ? Savez-vous réellement ce que singifie ce terme ?

 

 

Qu'est-ce que la dominance ?

Le terme de 'dominance' n'est pas correct. Il s'agit en réalité des relations de dominance-subordination entre les individus d'une espèce. Ces relations ne s'adressent qu'à des individus de même espèce vivant généralement en groupe social. L'Homme ne fait partie de l'espèce Equus caballus et n'appartient pas au groupe social, donc il ne peut prétendre dominer un cheval ou faire partie de la hiérarchie du groupe. L'Homme peut être agressif, le frapper, lui faire peur, le forcer à réaliser une action donnée, mais ne peut pas le dominer.

  • Si le cheval obéit, c'est simplement pour éviter toute situation désagréable ! Cela s'appelle du renforcement négatif : Il se trompe, il est punit. En tout état de cause, aimeriez-vous être puni lorsque vous ne comprenez pas quelque chose ou si vous avez fait une erreur dans un exercice de mathématiques ou alors préféreriez-vous avoir d'autres explications... ?
  • Si l'Homme faisait partie de la hiérarchie de dominance du cheval, il serait fréquement testé et agressé par une masse de plus de 500 kg car la hiérarchie est très régulièrement remise en question dans un groupe social.

(groupe social de chevaux allemands)

ATTENTION: ne pas confondre dominance / agressivité / comportements de jeu ritualisés comme c'est le cas lors des jeux entre Homme et Animal. Voici une photo montrant un exemple de jeu d'attaque, sans contact physique (à gauche) et avec la possibilité d'arrêter à tout moment le jeu (à droite).

 

 

 

 

 

 

 

A savoir : les animaux apprennent plus rapidement et de façon plus intense par renforcement positif : si le cheval agit comme on l'a demandé, il est récompensé. Le mieux est donc : on propose et le cheval dispose... 

(saut libre de mouvement)

arrivee-de-kissme-a-anthon-pm-25-05-13-34.jpg(apprendre au cheval à se coucher dans la détente et la douceur demande énormément de confiance, temps, patience et une technique d'observation et de réflexion poussées)

Copyright © 2009